Accueil>Hôpital>Modernisation et projets

Modernisation et projets

Un hôpital en constante évolution

Les origines

Les historiens font état d’une Maison Dieu dirigée par un ordre religieux dès le XIIIe siècle. Cependant, l’origine de l’hôpital doit être rattachée à la lutte contre les fléaux (guerres, maladies, endémies), au début du XVIIe siècle, de Saint-Vincent de Paul. Il vient à Argenteuil le 24 août 1634 et, après un vibrant appel, réussit à émouvoir la population et à fonder l'oeuvre des Charités d’Argenteuil.
Une propriété donnée par René Coiffier, descendant d’une illustre famille du royaume, reçoit les malades démunis à partir de 1674. L’établissement acquiert une existence officielle à la suite des lettres patentes du roi Louis XIV d’octobre 1694, prononçant la réunion des maladreries de Saint-Marc à Franconville et de Saint-Leu à l’Hôtel Dieu communal d’Argenteuil.
En 1929, l’hôpital proprement dit est transféré sur le plateau du Perreux où il se trouve actuellement. Le 16 janvier 1956, il est classé « Centre Hospitalier » par arrêté du ministre de la Santé. Le regroupement avec l’hospice, transformé en maison de retraite, s’effectue en 1966.

photo ancienne d'un batiment du cha

L’hôpital moderne

De 1978 à aujourd’hui, c’est pratiquement une dizaine de bâtiments qui a vu le jour. Des années qui se sont écoulées au fil des rénovations et des extensions de locaux, des créations et modernisations de services et matériels également.

Le « Nouvel hôpital »

L’établissement se modernise avec la construction du « Nouvel hôpital ».
La volonté : moderniser le plateau technique médical et améliorer la qualité de votre accueil, de votre prise en charge et de celle de vos proches.
Ce nouveau bâtiment permettra en effet de réunir dans un seul et même lieu l’ensemble des activités de court séjour, à l’exception des urgences et de la médecine polyvalente, en substitution de l’architecture historique pavillonnaire qui a prévalu jusqu’à présent.
La proximité des activités de consultation, d’hospitalisation classique et de jour, pour une même discipline et la facilité d’accès aux plateaux techniques optimisera les organisations et contribuera à une sécurisation accrue de la prise en charge.

La construction de la première tranche a débuté en juin 2011 et a été livrée au printemps 2013. Ce nouveau bâtiment porte le nom de Madeleine Brès.

Hall du bâtiment Madeleine Brès

Madeleine Brès
Après 19 mois de travaux, le plus important chantier hospitalier d’Europe  en construction modulaire s'est terminé début 2013. Le bâtiment Madeleine Brès, première tranche du projet de modernisation de l’hôpital d’Argenteuil, a ouvert ses portes en mars 2013.
Ce nouveau bâtiment de 20 000 m², d’une capacité d’accueil de 152 lits et places, regroupe l’ensemble des activités de soins concourant à la prise en charge des patients pour les différentes spécialités de chirurgie et de cancérologie (consultations, blocs opératoires, unité de chirurgie et d’anesthésie ambulatoire, hôpital de jour de chimiothérapie, unités d’hospitalisation), incluant la réanimation médicale polyvalente.
Les patients bénéficient ainsi de nouveaux espaces modernes et fonctionnels, de chambres individuelles, de circulations et de patios éclairés de lumière naturelle.
 

Flash Info